Spider-Man Homecoming : Nos avis sur le film de Jon Watts

Envie de vous faire une nouvelle toile ?

Vous détestiez le côté pleurnichard de Tobey MaGuire ? Vous pensez regretter le troisième Amazing Spider-Man méchamment avorté par Sony Pictures ? Qu’à cela ne tienne ! L’homme araignée fait son nouveau retour sur les écrans aux côtés du désormais célèbre Marvel Cinematographic Universe et sous la houlette du réalisateur Jon Watts.

Plus jeune, plus dynamique, plus street, Spider-Man Homecoming semble en aucun cas patauger dans les déments du diptyque Amazing Spider-Man. Rongé à l’époque par une trilogie avant-gardiste, sombre et saluée par la critique : celle de Christopher Nolan, et d’un univers partagé plus pop et d’ores et déjà adopté par les spectateurs, si ce n’est dicté par Robert Downey Jr..

Un second reboot en moins de 5 ans et une sixième aventure solo qui devrait sonner comme une victoire tout autant pour Mickey que pour Amy Pascal.

Découvrez nos avis sur cette nouvelle adaptation en compagnie de l’équipe d’A Plein Rêves.

Le pitch :  Après ses spectaculaires débuts dans Captain America : Civil War, le jeune Peter Parker découvre peu à peu sa nouvelle identité, celle de Spider-Man, le super-héros lanceur de toile. Galvanisé par son expérience avec les Avengers, Peter rentre chez lui auprès de sa tante May, sous l’œil attentif de son nouveau mentor, Tony Stark. Il s’efforce de reprendre sa vie d’avant, mais au fond de lui, Peter rêve de se prouver qu’il est plus que le sympathique super héros du quartier. L’apparition d’un nouvel ennemi, le Vautour, va mettre en danger tout ce qui compte pour lui…