Pas de cinéma pour Camille: Ant-Man, La femme au tableau et Le petit Prince

Bonjour à tous ! Tout d’abord : «Ouaiiiis j’ai mon Master !». Ceci étant dit parlons cinéma…

Ce fut un long moment sans nouvelle de ma part… Figurez-vous que les mois d’été ne sont pas de tout repos pour les personnes qui ont choisis d’accueillir les touristes avec un grand sourire. Non, les professionnels du tourisme sont rarement touristes… Rien ne bouge à Pontivy j’en arrive même à commander des DVD à mon frère. Qui a très bon goût en ce moment… Chappie, pour ne citer que lui !

En été, les affiches de cinéma sont toujours très alléchantes… Il faut bien décrocher ces âmes vacancières du sable fin des plages sur lesquelles une pluie fine gâcherait des instants de toastage à point…

pdcpc antman

Ant-Man

ENCORE DU MARVEL ! Note: penser à faire un jingle… Troisième fois que j’en parle en seulement quatre chroniques. C’est fort !

Je ne connaissais pas ce héros, pourtant pilier des Avengers. Mea culpa ! Je dois avouer ne pas être une immense lectrice de comics…! Bref… Son animal totem, la fourmi, ne me disait rien. On est loin des chauve-souris, panthères et autre animaux nocturnes attisant l’imaginaire commun depuis fort longtemps… Là, une fourmi. Pouvoir rétrécir et avoir néanmoins une force colossale. On ne nous dit pas tout ! Puis, en parlant autour de moi j’ai découvert qu’un de mes amis (celui avec lequel j’ai vu Avengers!) l’avait aimé

Après des recherches, parce que je n’aime pas mettre un film de super-héros de côté, je me suis rendue compte de son intérêt. Puis j’ai vu la bande annonce, quelques critiques, notamment la critique vidéo d’Enlil et le cinéphile. En quelques semaines, je suis passée d’un « Non » à un « Pour quoi pas » ? Ayant toujours l’assurance de la marque « Marvel » me garantissant de bons moments !

J’avoue mon penchant super-héros ! C’est pas tout le monde qui irait se renseigner sur un héros avant de voir les films… Avant de connaître la bataille infernal entre DC Comics / Marvel au cinéma je n’avais d’yeux que pour le dessin animé Batman de 1992. Atmosphère sombre, histoire bien ficelée… c’était pas un dessin animé de chochote ! La petite Camille, en CE2, réclama les figurines et le cartable ! Sa mère, inquiète, lui offrit les figurines (toujours au chaud dans une boîte) mais point de cartable… Maudite société sexiste !

En même temps les X-Men, toujours la série télé de 1992, faisait battre mon petit cœur… Je m’imaginais, moi aussi, avoir des pouvoirs super stylés ! Les films qui sont sortis au début des années 2000 confirmèrent ce penchant. Camille est une raide dingue folle des super-héros américains ! Mais tant qu’ils ne sont pas à la télé, en jeux vidéo ou au cinéma… je ne les connais pas … Honte sur moi.

pdcpc femmeautableau

La femme au tableau

On revient à des histoires de Seconde Guerre Mondiale… Je suis désolée ! J’aime cette période de l’histoire et les grands films qui lui sont consacrés : Stalingrad, La liste de Schindler… pour ne citer qu’eux ! Et oui… j’ai regardé le documentaire Apocalypse : Seconde Guerre Mondiale ! Ah ! Je sais que c’est malsain d’aimer une telle période, mais elle est tellement riche d’histoires ! Tellement de tristesse et de courage révélés dans une époque que personne n’aimerait vivre… Mais là on n’est pas dans la guerre à proprement parlé. Bien que le film parle d’un combat, celui, réel, de toutes les personnes qui se sont vues dépossédées de leur biens. Réalisé par Simon Curtis avec Helen Mirren et Ryan Reynolds, La femme au tableau relate l’histoire de Maria Altmann se battant, juridiquement, pour reprendre une œuvre du célèbre peintre Gustave Klimt, représentant sa tante et pris par les nazis pendant la guerre.

Sauf que ce tableau est hors d’atteinte, constituant la clef de voûte du plus grand musée d’Autriche ! Entre flash-back et batailles juridiques, je veux savoir si elle y est arrivée. Et non, je ne regarderai pas Wikipédia. Je trouve cette histoire touchante et vraiment méconnue. Que sont devenues toutes les œuvres volées par les nazis ? Si le film est aussi réussi que sa bande-annonce… Il fait superbement partie de ma liste des films raté au mois de juillet…

pdcpc petitprince

Le Petit Prince

Je vais certainement vous étonner si je vous annonce qu’on ne m’a jamais lu le Petit Prince de Saint Exupéry, petite. Non…chez moi c’était plus les encyclopédies pour enfants sur l’univers, les dinosaures ou encore la BD Astérix qu’on me lisait… Chacun ses classiques ! Je le connaissais vaguement et je l’ai emprunté au CDI de mon collège à 14 ans… De plus, je ne me souviens plus trop de l’histoire. Juste que c’était triste… Joyeux, comme conte pour enfant !

Alors pourquoi vouloir aller voir ce film ? Par curiosité… Beaucoup de critiques le décrivent comme un massacre de l’œuvre originelle. En effet, je ne suis pas bien sûr de l’existence d’une petite fille dirigée par une mère tyrannique s’évadant avec un vieil astrologue… Mais c’est une autre façon de raconter cette histoire. Les graphismes n’ont pas l’air mal… De plus, le fait que l’on fasse encore toute une histoire de ce conte me donne envie de la (re)découvrir, mais en film !

Et vous ? Quels films avez-vous loupé en juillet ?

Camille Le Normand