Pas de Cinéma pour Camille: Absolutely Anything et Le Tout Nouveau Testament

Bonjour à tous lecteurs et lectrices de Skript. Je me présente, Camille, future chômeuse surexcitée d’être lâchée dans l’espace terrestre sans harnais ! Donc, étant donné qu’on commence à sentir l’air se refroidir mon sixième sens touristique m’indique la direction des montagnes, et dans mon cas les Alpes, les Hautes-Alpes, à Gap. Puis, je vais probablement opter pour le système de la « femme-sandwich » avec mon CV sur le dos pour trouver un boulot et crier « Jeune, Dynamique, Boulot ! »…. Ah ? On ne fait pas comme ça ?

En tout cas mon mois d’août fut plein d’expériences, avec une séance de cinéma ! Quand même. Fin août.

Absolutely Anything

J’ai découvert tardivement la trilogie Cornetto d’Edgar Wright (composée de « Shaun of the dead », « Hot Fuzz » et « Le Dernier Bar avant la Fin du Monde » avec le duo : Nick Frost et Simon Pegg. L’humour profondément anglais me fait toujours beaucoup d’effet ; je pense que mon addiction à Doctor Who n’y est pas étrangère. D’ailleurs, Nick Frost nous a fait  le plaisir de jouer un merveilleux Père Noël pour le dernier Christmas Special de la série ! Logiquement, dès que je vois l’un de ces deux acteurs je fonce. Sauf que cette fois-ci, je n’ai pas pu. J’attendrai…

Simon Pegg a franchement une bonne tête…. Non mais sincèrement regardez-moi cette bouille sur l’affiche ! Cerise sur le gâteau : le réalisateur, Terry Jones est un ancien membre des Monty Python, ça ne peut qu’être bon !

Autre chose à savoir sur Camille, mis à part mon amour des comédies Made in United Kingdom… J’aime beaucoup le film Bruce tout puissant avec Jim Carrey, et là, j’ai la nette impression d’assister à un mix de cette comédie avec une pointe d’humour anglais donc : « Allons-y ! »

Le synopsis en sprint: un humain ordinaire obtient par un conseil galactique le pouvoir d’exaucer tous ses souhaits. Sa mission: sauver la planète Terre en effectuant de bonnes actions. Bémol à noter : il y a un chien comique, avec la voix de feu Robin Williams, mais bon… Si le film se concentre trop sur lui ça risque d’être lourd…

pdccpc vuaout

Le Tout Nouveau Testament

Les gens qui me connaissent de près le savent : Je ne peux pas « carrer » les religions… Sans être une athée scientiste transhumaniste décérébrée pour autant, je reste fascinée par les « croyants ». Je ne les comprends pas et tant qu’ils ne m’embêtent pas, je ne les embêterai pas (trop), ou juste avec des questions « idiotes » qui ont leur importance…

Bref. Je n’aime pas, mais je suis fascinée. Donc un film qui se nomme « Le tout nouveau testament » m’annonçant que « Dieu existe, Il habite à Bruxelles », je fonce, je cours. Et dans mon cas je prends un avion pour le voir au cinéma « Le Palace » à Gap en Hautes-Alpes.

Ce film est drôle et poétique. Avec un Benoît Poelvoorde en pleine forme et une jeune actrice (la fille de Dieu) adorable et touchante. Il faut juste rentrer dedans, oublier les effets de synthèses un chouilla bas de gamme. S’abandonner et profiter du moment.

Le film, à côté de son délire sans nom, reste assez grave, nous suivons 12 apôtres modernes qui ont eu connaissance de leur date de décès. On les voit déambuler avec cette épée de Damoclès au-dessus de leur tête. Certain change radicalement leur vie et d’autre non.

A la fin on se questionne, et moi ? Que ferai-je dès que j’aurai su ma date de décès ?

Et vous quel film avez-vous loupé ?

Camille Le Normand