Baby Driver : Nos avis sur le nouveau Edgar Wright

Accrochez votre ceinture, Baby is back !

Surprise de ce début d’été, Baby Driver d’Edgar Wright est sans aucun doute la pépite de ce premier semestre 2017.

Depuis 2013 et Le Dernier Pub avant la fin du monde (The World’s End) le réalisateur britannique avait abandonné les plateaux de cinéma suite à la longue et tragique écriture d’Ant-Man, énième production signée Marvel Studios, qu’il devait superviser d’une main de fer. Suite au divorce entre le metteur en scène et la majore Hollywoodienne, Wright a eu l’intelligence de s’attaquer à un projet plus personnel.

Découvrez sans plus attendre, nos avis sur cette nouvelle aventure.

Le pitch : Chauffeur pour des braqueurs de banque, Baby a un truc pour être le meilleur dans sa partie : il roule au rythme de sa propre playlist. Lorsqu’il rencontre la fille de ses rêves, Baby cherche à mettre fin à ses activités criminelles pour revenir dans le droit chemin. Mais il est forcé de travailler pour un grand patron du crime et le braquage tourne mal… Désormais, sa liberté, son avenir avec la fille qu’il aime et sa vie sont en jeu.