Ash vs Evil Dead: la série qui fait un bien fou !

« This is my boomstick! »

Il est enfin de retour ! Icône du cinéma de genre, Ash, héros de la « cultisime » saga cinématographique Evil Dead (1981, 1987, 1992) fait son come-back par le biais de nos « petits écrans » avec la série Ash vs Evil Dead ! Gore, fun et Rock’n roll ! Ce nouveau show est une véritable réussite pour le spectateur…

ashvsevil photo001

Est-il nécessaire de présenter la trilogie Evil Dead et son créateur/réalisateur Sam Raimi ? Non ! Mais rappelons-nous simplement qu’en 1981 Evil Dead était son tout premier long métrage,20 ans seulement au compteur, le film restera par la suite une référence dans la création « d’effets-spéciaux à très faible budget – home-made » qui en jettent un max.

Cette trilogie reste mythique à tel point qu’elle inspirera fortement de nombreux réalisateurs et de film de genre (de Cabine Fever à Cabin in the Wood), jusqu’à réutiliser le personnage de Ash en 2008 dans le film My name is Bruce (réalisé par Bruce Campbell) ou encore avec son reboot/remake en 2013 réalisé par l’uruguayen Alvarez.

ashvsevil photo002

Mais qu’en est-il de ce Ash vs Evil Dead diffusé sur la chaîne Américaine Starz depuis le 31 octobre dernier ?

Réponse : c’est jouissif en tout point de vue ! Les codes du genre sont tous là : très fun, gore (pas « gore », mais « gore »), bourré d’humour et vraiment prenant !

Résumons la situation : « 30 ans après avoir découvert le Nécronomicon dans une cabane isolé, Ash vit maintenant une vie de débauche et d’insouciance. Un soir, alors qu’il est fortement alcoolisé et drogué, il fait l’erreur de réciter des passages du maléfique livre des morts »

Débauche, alcool, drogue, livre des morts….tout y est, et après le visionnage de ces 3 premiers épisodes, croyez-moi, Supernatural semble plutôt ennuyant à coté…

Le réalisation du pilote (par Sam Raimi himself s’il vous plait) est purement géniale, les effets, l’ambiance, la photographie (regardez la douzième minute, un exercice de style vraiment réussi et très bien vu), on notera d’ailleurs l’utilisation de certains plans mythiques des films du réalisateur.L’hémoglobine coule à flot, les têtes volent, tombent, sans oublier ce qui fait la force des Evil Dead : l’humour !

ashvsevil photo004

Côté casting, rien à redire, Ash se retrouve affublé de deux sidekick plus jeunes et aussi loufoques que lui. En parallèle se dessine une trame fantastique plutôt agréable avec en antagoniste maléfique une actrice fetish de Raimi : Lucy Laweless !

Ash vs Evil Dead est LA série que l’on pouvait attendre ! De plus son court format (10 épisodes de 28 minutes) laisse envisager une saison de folie ! Alors n’hésitez pas, appelez vos amis, préparez le pop-corn et laissez vous embarquer dans cet univers qui fait un bien fou dans la jungle des séries du moment ! Groovy !

Adrien Phocas